River John, Nouvelle-Écosse; une magie se crée

River John, une communauté de moins de 3000 habitants, a une histoire bien similaire à plusieurs communautés rurales du Canada, plusieurs de ses services ferment. Il y a environ 10 ans la banque et l’épicerie du village ont fermé et en juin dernier c’est l’école du village qui ferme. L’annonce avait été fait en 2013, mais cela a créé beaucoup de protestations à l’intérieur de la communauté, ce qui a incité le gouvernement à créer un comité de réflexion pour résoudre les problèmes d’une utilisation trop faible de l’école (80 élèves présents pour une capacité de 250) qui ont mené à la fermeture de l’école. De plus, puisqu’il avait été prévu de fermer l’école, elle n’a pas été entretenu comme il l’aurait fallu pour diminuer les coûts; le comité devait prendre cela en considération aussi. Le comité a travaillé pendant deux ans à chercher des solutions, mais en 2015 un vote à égalité (8 pour et 8 contre) mène à la décision finale de fermer malgré tout l’école. Pour Sheree John, une ancienne enseignante impliqué dans le comité et auteure de livres pour enfant, la perte d’une école est très proche de la dissolution d’une communauté. Après avoir été désillusionnée par l’apparente ouverture du gouvernement,… Lire la suite

La Patente, un atelier collaboratif à Québec

La Patente

Il y a des endroits où l’on va parce qu’il y a un but précis, il y en a d’autres c’est par habitude, puis finalement il y a ceux où l’on va car on s’y sent bien. Pour moi, La Patente est successivement devenue ces endroits au fur et à mesure de ces deux dernières années. Au départ, sortant d’une courte formation de menuiserie au Centre Jacques-Cartier, je voulais continuer à essayer de créer, c’était le moment où je cherchais à ne plus rentrer dans un bureau. Les premiers résultats apparurent, créer de ses mains, savoir répondre à ses besoins en créant soi-même, c’est un sentiment gratifiant. Avec le temps, les mêmes visages, on commence à discuter un peu plus, aller prendre un verre à la fin de la journée, on se fait des connaissances, des amis. Une envie de créer, d’être entouré de personne que l’on connait, briser parfois la solitude morne de son atelier dans son garage, alors on se dirige vers ce lieu habité, on s’y sent bien. La Patente est un atelier collaboratif, un makerspace, c’est-à-dire que c’est un lieu où l’on peut se rendre pour aller y travailler en utilisant les outils mis à dispositions.… Lire la suite

Workaway: première expérience dans un ranch

workaway horizon transition ranch

Lorsque nous avons pris la décision de partir, nous avions décidé que ce serait un voyage de découvertes. Que ce soit des découvertes de projets alternatifs, mais aussi de personnes et de lieux bien sûr. Ayant travaillé à L’Accorderie tous les deux, l’échange de temps ou alors être dans un principe d’échange de services nous tenait à cœur, nous ne souhaitions pas tout simplement être toujours dans une optique de travail. C’est en faisant quelques recherches et à la lecture de quelques articles que nous avons découvert Workaway ; un site qui allait répondre à nos trois objectifs.   Workaway : le principe En s’inscrivant sur le site de Workaway, vous payez 35 $ pour une personne ou 50 $ pour un couple et cela vous permet d’accéder en tant que « workawayer » à l’ensemble de la liste des hôtes sur le site. Il y en à travers le monde entier. Cela peut aller de la garde d’enfants à New York, s’occuper d’une ferme en permaculture à Mayotte, aider dans un Bed and breakfast en Irlande ou bien dans une écocommunauté au Canada. Nous avons eu aussi un contact avec un hôtel en construction à partir de pièces de vélos, un éco hôtel à Détroit.… Lire la suite

Barkerville; la création de la Colombie-Britannique

barkerville

C’est à cause de son attrait que la conquête de l’Ouest américain s’est faite. Il valait tellement la peine que ça a permis d’avoir la construction d’une ligne de chemin de fer à travers tout le pays, cela a même suscité l’intérêt de milliers de migrants pour venir s’installer en terre californienne ! Mais alors et Barkerville ? Saviez que cette ville, tout du moins la région où elle se trouve est la raison de la création de la Colombie-Britannique ? L’histoire raconte que c’est en 1858 qu’un mineur aurait trouvé de l’or, mais n’étant pas sûr si c’en était bien il l’aurait envoyé au responsable local de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Celui-ci lui aurait répondu immédiatement que oui, mais qu’il devait se taire et ne pas ébruiter le son. Il y avait eu quelques années auparavant le « gold rush » en Californie et on ne voulait pas retrouver la même folie sur ces terres. C’est en 1858 que la Colombie-Britannique fut fondée, Richard Clément Moody fut le premier lieutenant-gouverneur général (hasard des choses, il était aussi la personne responsable de la Compagnie de la Baie d’Hudson qui avait dit de taire la trouvaille). Ce n’est finalement qu’en 1861 que la ruée… Lire la suite

Aménagement du camion, les plus et moins après 4 mois

escargot horizon transition

C’était le dimanche 12 mars, une tempête de neige commençait et nous venions de finir notre déménagement, tout ce que nous avions se trouvait maintenant dans l’Escargot, notre nouvelle demeure depuis 4 mois. Ça ne s’annonçait pas évident, l’émotion était présente, les projets remplissant l’esprit, mais nous devions commencer nos premiers kilomètres, 256 plus précisément, direction Montréal. Le camion était rempli, heureusement nous n’allions pas dormir dedans la première nuit, ni les quelques suivants puisque hébergé à Montréal et puis par la suite nous allions au Vipassana. Nous sommes maintenant mi-juillet, il y a de la neige sur le top des montagnes, mais on se baigne dans la mer en la regardant, nous sommes à Vancouver et 8 000 km se sont additionnés aux premiers. Cela fait donc environ plus une centaine de nuit que nous dormons dedans. Il fait maintenant chaud et nous passons la totalité de nos journées dehors, finit le froid hivernal. C’est le moment de faire un retour sur l’aménagement du camion que nous avons fait. On l’a déjà écrit, mais au départ nous voulions avoir un Escargot un peu plus costaud (comprendre plus haut) pour que l’on puisse se tenir debout. On nous l’avait conseillé et… Lire la suite

South Side Hackerspace: Chicago

south side hackerspace chicago

C’est en visitant la bibliothèque centrale de Chicago que nous avons appris l’existence d’un lieu qui pourrait nous intéresser ; le South Side Hackerspace Chicago. Il y avait au deuxième étage de la bibliothèque un lieu, un makerspace, qui était dédié à l’apprentissage des imprimantes 3D. On en rencontrer d’ailleurs plusieurs durant le voyage et quelques-uns encore plus surprenant. Les bibliothèques comme lieu de l’apprentissage collectif multimédia, mais ce sera là le sujet d’un prochain article. Interpellés à la dernière minute, car nous devions prendre la route selon notre horaire, les membres du South Side Hackerspace Chicago ont gentiment accepté de nous recevoir et de faire visiter leur espace. Un peu excentré du centre du Chicago comme son nom l’indique, le hackerspace se trouve dans un ancien bâtiment commercial où se trouvent d’autres organismes comme lui. C’était la même chose que pour la bibliothèque d’outils d’Ottawa. C’est un organisme à but non lucratif selon ses statuts, mais pourrait très bien être une coopérative, l’espace étant pour les membres seulement. Un organisme à 100 % autonome au niveau de son budget qui arrive à financer lieu quasiment qu’avec les cotisations. Tous les membres ont accès au lieu par leur clé personnelle, mais il… Lire la suite

Arrivée en Colombie-Britannique

Drôle de journée qui commença le mardi 25 avril dernier. Nous étions arrivés à Calgary la veille, fraîche température, maussade, nous avons décidé de nous poser dans un petit café pour nous réchauffer avant de trouver l’emplacement pour la nuit, au Walmart du coin. La nuit a été fraîche, et quelle surprise au matin, en enlevant les protections au fenêtre, une pellicule de neige recouvrant le sol. Une température avoisinant le zéro, neige annoncé dans la journée, il n’était pas envisageable pour nous de rester ici avec cette température, avec aussi de nouveaux pneus d’été! Nous avons donc déjeuner à l’intérieur du camion, profitant de la chaleur du réchaud qui nous permet de prendre le café et le thé dans une piece où il fait bon. A midi, nous avions rendez-vous avec une des responsables de la monnaie locale de Calgary. Après notre entrevue, proche de 14h, nous avons décidé de prendre la route, direction le sud. Pourtant aussi proche des fameuses Rocky mountains, il était encore trop tôt dans la saison pour profiter pleinement de bonnes températures à marcher autour de Jasper et de Banff. Nous y reviendront plus tard dans l’été, c’est certain. En premier lieu, direction fort… Lire la suite

Ottawa Tool Library

ottawa tool library

C’est par notre hôte de couchsurfing à Ottawa, que nous avons entendu parler du premier projet que nous allions rencontrer. Pas encore préparé, mais déjà le projet en tête, c’est ainsi que nous allions en direction du Makerspace North à Ottawa. Dans cet espace que nous découvrirons très grand, une partie était louée par la Ottawa Tool Library. Une bibliothèque d’outils est un lieu où l’on peut louer comme le nom l’indique, des outils. Fonctionnement comme une bibliothèque traditionnel, le principe est de pouvoir devenir membre de l’organisme et ainsi d’avoir accès gratuitement après inscription à tous les outils disponibles. On a pu le voir avec la bibliothèque d’outils de Toronto, le but d’un tel organisme est multiple ; tant qu’une lutte contre la surconsommation, mais aussi une vocation sociale très forte afin de permettre à tout un chacun d’avoir accès à une gamme complète d’outils afin de faire par sois-même. Lors de notre arrivée, nous avons été accueillis par les membres volontaires de la bibliothèque, notamment par Dr Phil qui nous a fait faire un d’ensemble de la Ottawa Tool Library. Créé en 2014, OTL a maintenant plus de 700 membres pour environ 2 000 outils à louer. Depuis les… Lire la suite

The Works; le musée de l’expérience

Grâce à un heureux hasard, lors de notre visite à la Toronto Tool Library, nous avons rencontré deux américaines, elles venaient de Minneapolis et venaient chercher des informations ici à Toronto. C’est en discutant avec elles que nous nous sommes rendus compte que notre passage à Minneapolis ne pourrait pas se faire sans passer l’endroit où elles travaillaient: The Works. Un organisme à but non lucratif qui se dédie à faire découvrir aux enfants les différents phénomènes de la science par le biais de l’expérience. Ce n’est pas courant que l’on voit ça, de plus, elle venait à Toronto pour prendre de l’information afin de développer un makerspace à l’intérieur de celui-ci ! C’est ainsi que nous avons finalement mis Minneapolis sur notre route alors que nous n’en étions pas sûrs et c’est surement notre ville préférée pour le moment ! Le passage au Works et la gentillesse de Frances Knaeble, la personne que nous avons rencontrée et qui nous a servi de guide lors de notre passage au Works n’a que pu aider cette impression ! The Works se trouve au 9740 Grand Ave. S. Bloomington, MN 55420, au sud de Minneapolis ; c’est un grand bâtiment de 3 étages qui abrite cet espace d’apprentissage !… Lire la suite

De Windsor à Détroit l’abandonnée et quelques autres extrêmes

MBAD museaum

De là où nous étions, la vie était douce, le temps clément, les gens agréables et la vue magnifique, on voyait Détroit de l’autre côté de la rive. Un grand lac et une rivière éponyme de la ville convoitée nous séparaient du pays voisin, nous étions à Windsor et nous allions bientôt passer la frontière.  Nous étions encore du côté canadien, mais pourtant déjà avec un pas du côté du voisin. Les gens chez qui nous logions à travers le site Couchsurfing étaient des Canadiens, mais la proximité avec la fameuse ville de l’automobile américaine marquait les habitudes. Des gens de leurs familles travaillent aux États-Unis tout en habitant au Canada et eux-mêmes vont à Détroit quelques fois par mois pour faire des courses ou pour passer du temps. Windsor, ville d’histoire et de jumelage Il y aurait beaucoup à dire sur Windsor, ville de l’Ontario au Canada, nous n’y avons pas passé beaucoup de temps, mais y revenir serait un plaisir. C’est d’ailleurs pourquoi, bien que Québec soit dans les premières villes à être colonisé, c’est la région des Grands Lacs qui sera la partie la plus utilisée au départ. Car un microclimat est créé par la présence des lacs… Lire la suite