Aménagement du Camion (l’escargot): suite du contre-plaqué

escargot horizon transition

La porte d’entrée principale de la maison escargot est en en place!

La pose du contre-plaqué n’est pas toujours sans difficulté, il faut compter avec les différentes courbes que peut compter une van comme celle-ci.

escargot horizon transition

Un coin arrière du camion, beaucoup de courbes!

Bien que nous ayons strié les plaques, ce n’est pas toujours facile d’obtenir la courbe voulue ou d’être juste dans le vissage de la tôle. Les morceaux faisant l’encadrement du Savana ne sont pas pleins en permanence et parfois lors de la coupe on peut se tromper et la plaque cachant l’arrière on visse dans le vide.  Le travail avançant, il est tout de même gratifiant de voir à la fin de la journée que nous avons finalement avancé malgré tous les jurons prononcés! 😉

Des photos valant mille mots, c’est une pléthore de mots que nous vous présentons. Environ 3-4 jours de travail à notre modeste rythme. Il est étonnant de voir comment il est facile de combler de grands espaces rapidement, alors que les recoins minimes sont les plus difficiles. Beaucoup de courbe indigeste aux travailleurs du dimanche que nous sommes.

La pose du contre-plaqué est finie dans son aspect grossier, il restera de petites parties que nous pourrons combler au fur et à mesure. Le remplissage près des fenêtres reste encore un mystère pour nous, car il est difficile d’approche, comment de plus l’utiliserons nous? En bois ou en tissu? On a maximisé ce que nous pouvions faire et qui permet de continuer pour permettre aux questions présentes d’être répondues dans la continuité du projet où l’impératif sera leur réponse.


Also published on Medium.

A propos Laurent

Après des études de philosophie, il s’est perdu et s’est retrouvé en Amérique du Sud pendant 2 ans. De retour à Québec, il passera par plusieurs emplois où il ne se retrouva pas. Membre de l’Accorderie de Québec il finira aussi par y travaillé pendant 2 ans. C’est à ce moment-là qu’il commencera à s’intéresser aux monnaies locales et sera un des initiateurs du projet à Québec. C’est aussi à ce moment qu’il sera impliqué au comité Décroissance et Transition des AmiEs de la Terre de Québec et à l’atelier collaboratif La Patente. C’est au cours des ces rencontres et implications que le désir de vouloir faire émerger ces mouvements naitra.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *