Choix de la literie

On le sais tous, c’est important de bien dormir. Quel type de matelas choisir avec les spécificités de notre base de lit faite sur mesure…

Première étape, listons ce qu’il est possible de mettre :
1.Nous avons commencé à regarder les matelas de futon à vendre sur kijiji… trop large et trop épais…ca aurait pris beaucoup trop de place…next

2. Surmatelas en mousse mémoire : recherche sur kijiji pas trop concluante et dans le commerce chez un Walmart…nous n’avions pas du tout le goût d’acheter cela là-bas… ce n’est pas du tout prôner la transition…

3. Mousse en fibre extérieur : une amie me parle de la mousse qu’on peut acheter au mètre chez Fabricville. Petit défaut, elle aura tendance à plus se tasser après plusieurs dodos. Nous avons opté pour cette solution.

Petite information de vie :
Rappelons que lorsque j’ai rencontré Laurent, il dormait sur un matelas de sol à l’année longue. C’est en me fréquentant que j’ai négocié le fait de rajouter un matelas de lit dans son appartement. Puis à l’aménagement dans notre appartement dans Saint Sauveur, nous avons trouvé une base de lit futon dans la rue, que Laurent a sablé et a teint.
Alors, à 3 semaines de quitter cet appartement, nous avons décidé de revenir comme dans nos premiers temps ensemble. Hop, dodo sur le matelas mousse acheté à fabricville qui repose sur des carrés de tapis de jeux

Le fait d’acheter la mousse au mètre a permis de prendre juste ce que nous avions besoin pour les dimensions de la base de lit.
La largeur de la mousse correspondait à la largeur de la base de lit fermé. C’était parfait, il ne restait plus qu’à couper les 3 sections du lit dans la longueur.
On nous avait conseillé l’exacto*pour le couper mais cela nous a fait plus de bouts de mousse. Alors, nous avons opté pour la paire de ciseaux! Parfait!

SI vous nous connaissez bien, vous saurez que Laurent et moi, nous n’avons pas jeté ces fameux bouts de mousse…ils sont toujours dans les affaires de couture, je reviendrai dans un autre article sur l’utilisation de cette mousse! Si vous avez des idées de ce que je vais en faire, faites moi vos propositions !literie camion matelas

Voilà la mousse est achetée, 3 mètre 60 que nous installerons en deux largeurs, c’est un bon budget d’une centaine de pièces mais nécessaire 😉

A ce moment là, je me rends compte qu’il va falloir trouver le recouvrement ou plutôt le créer. L’utilisation de la machine à coudre est primordiale. Grâce aux conseils de mes deux très bonnes amies qui ont de très bonnes connaissances en couture, Marie-Claude Quirion et Rosalie Demers, j’ai pu rapidement apprendre à mettre le fil, choisir le type de point, vérifier la tension des fils, changer la canette. Sans oublier, ma bonne amie Catherine Bourgault, qui m’a prêté pour un temps illimité sa bonne machine à coudre.

literie camion machine a coudre

La première soirée d’utilisation a été épique, cela n’arrêtait pas de défiler ou le fil cassait, je ne savais pas à ce moment comment remettre le fil de la canette (alors je le faisais à la main), la tension n’était pas du tout bonne, j’ai piqué quelques colères. Avec persévérance et quelques soirées en plus, j’ai réussi à créer un revêtement pour chacune des parties de lit.Les beaux tissus ont été trouvés dans l’espace couture de la patente moyennant une contribution volontaire.

literie camionPour que les revêtements puissent être lavés pendant notre voyage, j’ai utilisé des boutons pressions que mon amie Rosalie Demers m’a offert et j’ai fais des boutonnières. Alors à l’aide du marteau, je suis me amusée à ajouter tout plein de boutons pressions au bout de chaque matelas.

Pour assembler ces 3 parties lorsque nous mettrons le lit en mode canapé, j’ai utilisé des bandes de tissus. Certaines ont été cousu et d’autres ont été fixé avec des boutons pressions. En effet, une fois le revêtement cousu, il est plus difficile voir impossible de coudre ces bandes de tissus au revêtement. Cela aurait demander de découdre une partie. Il fallait que je pense à ceci avant de me lancer dans la création du revêtement.

Un mal pour un bien car cela permet d’enlever chaque partie de revêtement pour le lavage.De plus, les boutons de pressions ne sont pas dans notre dos pour la nuit car ils sont en dessous.  Il reste tout de même un jeu entre les matelas lorsque nous le déplions mais il me reste encore beaucoup de boutons de pressions. Je les rajouterai lorsque nous ferons notre premier lavage de revêtement.

Les dodos sont très bons mais il est vrai que la mousse s’est tassée après quelques nuits. Pas de mal de dos, avec de bons étirements quotidiens, c’est parfait! Voici aussi la magnifique courtepoointe trouvée dans une friperie et qui nous sert de couverture de matelas, par-dessus.

literie camion couverture

*mot québécois signifiant cutter pour le lexique francais

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *