Pensons à notre temps dans une journée…

Lors de ma participation à la convergence de la Permaculture en 2014 dans le village de Freylisburgh en Estrie, j’avais écouté une conférence forte intéressante sur la genèse des earthships présentée par le fondateur de Solution Era.

Dans son introduction, il nous a présenté une répartition du temps dans une journée pour nous inviter à réfléchir à l’utilisation de notre temps. Cette présentation rapide m’a inspiré et m’a donné une autre approche de notre temps que j’aimerai vous présenter ci-dessous :

Généralement, nous entendons souvent parler de la division du temps en 3 temps: Repos, travail et Loisirs. Maintenant, je vous propose de repenser ce temps en quatre verbes d’action qui peuvent amener à une sorte de philosophie de vie basée sur 4 temps dans la journée:

1. Œuvrer
2. Étudier
3. Ressourcer
4. Reposer

 

Dans cette dimension, nous ne parlons pas de l’acte de travailler mais l’acte d’œuvrer dans nos vies. Rappelons que le mot travail a une connotation plutôt négative par sa racine latine tripalium qui était un instrument de torture.

Il n’est pas sans rappeler que fréquemment nous entendons parler de pression extérieure, stress au travail, grande fatigue, qui peuvent mener à des essoufflements professionnels appelés aussi burn out. Toujours être plus performant, répondre à la demande des employeurs, enrôler dans le capitalisme. Le travail peut être source de mal-être.

Maintenant, envisager cette action par le mot œuvrer, terme plus positif qui aborde et laisse une grande place à la créativité dans notre quotidien. Nous sommes les artisans, les artistes de notre vie. Œuvrer nous redonne du pouvoir et nous responsabilise face à nos actes quotidiens. C’est aussi impliquer de façon plus respectueuse notre personne dans la communauté où nous vivons. S’enlever de ces  chaînes du mot travail peut permettre de concevoir chaque activité professionnelle comme un art de vivre, une œuvre à embellir quotidiennement. L’œuvre est source de bien-être.

A coté d’œuvrer, il y a étudier ;

Pouvant faire partie intégrante, à moitié ou non de votre activité professionnelle, étudier nous ramène à l’acte d’apprendre, de rechercher, de critiquer. Cela peut prendre différentes formes : reprise d’études, formations, auto-formation, lectures de livres, de journaux, d’articles médias….

La lecture d’articles de journaux, l’écoute d’émissions radios, le visionnement de documentaires et de conférences gesticulées fait pour ma part partie de l’apprentissage d’un savoir. Reste à bien choisir ses sources d’information et de savoir aussi les critiquer.

Le troisième temps se place sous l’acte de se ressourcer

Il est aussi essentiel de savoir qu’est ce qui nous ressource dans la vie pour bien aborder ces 4 cycles de la journée.
Certains vont se ressourcer en marchant, d’autres en courant, en faisant du vélo, en dansant, en lisant, en écrivant, en méditant….Une multitude d’actions si individuelle à chaque personne. A vous de définir qu’est ce qui vous ressource au quotidien.

Pour ma part, en ce moment, je joue souvent de l’accordéon pour me ressourcer et prendre du plaisir à jouer des mélodies apprises depuis plus d’un an. Toutefois, je prend un temps aussi pour jouer de l’accordéon dans la partie étude, au moment où j’apprends une nouvelle chanson, ou lorsque je pratique les gammes.

Certaines fois aussi, ce mélange entre étude et ressourcement me permet d’aborder l’œuvre avec l’accordéon en jouant en public dans la rue, pour un spectacle ou pour composer. Finalement, après une journée remplie entre des temps d’œuvre, d’étude et de ressourcement, vient le temps du repos pour le corps et l’esprit, bien allongé et confortablement installé pour une nuit de 6h.

Êtes-vous intéressé à réaliser ce nouvel exercice de division d’un autre temps ? Amusez vous à penser à vos activités quotidiennes et réalisez dans quel temps elles conviennent le mieux dans le moment présent. Verrez-vous peut être comme moi, une autre façon d’aborder les activités avec une nouvelle paire d’yeux !

One Comment

  1. Merci! Je voulais justement t’écrire pour que tu me reparle de cette subdivision du temps. J’ai bien envi de l’essayer dans ma nouvelle vie à Montréal!
    C’est bien une répartition du temps égal, soit 6h par temps de la journée?

    Yves Provencher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *