Le Salt Spring dollar, une monnaie locale au Canada

Sur la route nous avons tenté de rencontrer des projets de monnaie locale, malheureusement le temps a fait son effet et les projets plus vieux n’ont pas résisté. Le Toronto Dollars s’est terminé en 2012 par manque d’utilisation, celui de Vancouver n’a pas rencontré grand intérêt, tandis que le Calgary Dollars que nous avons rencontré s’est essoufflé et essaye de se redéfinir afin de retrouver des utilisateurs.

C’est donc avec un grand intérêt que nous nous sommes dirigés vers cette petite île qui en plus d’avoir une monnaie locale, à un groupe de transition et une forte tradition de production et consommation locale. Nous aurons finalement passé 3 h avec Michael Gallant, le président de l’organisme du Salt Spring Dollars.

Un peu d’histoire

L’histoire du Salt Spring Dollar commence en 2001, 3 hommes; un dentiste,  un avocat et un agent immobilier, voudraient bien que l’île ait une autonomie municipale. En Colombie-Britannique les îles sont régies par l’Island Trust ; une entité gouvernementale à l’échelle provinciale qui se charge de gérer le fonctionnement administratif et technique des multiples îles. Ils ont mis en place cette monnaie locale afin de mettre l’emphase sur les artistes locaux, l’achat local, mais aussi cette idée d’une administration plus locale.

salt spring dollarCe n’est donc pas une monnaie qui a été le fruit d’une création collective, mais une monnaie qui a été présenté et vendu toute faite. On est loin d’un mouvement citoyen qui aurait travaillé collectivement sur ce projet en le faisant naître d’un besoin ou d’un désir d’évolution dans les pratiques d’échanges.

Le Salt Spring Dollar s’échange à 1 pour 1 avec le dollar canadien.Par le gouvernement fédéral elle n’est pas considéré plus qu’un certificat cadeau. Les billets avaient des dates d’expiration, mais depuis un changement de lois provincial, cela n’est plus. Plusieurs magasins l’acceptent sur l’île, dont les 3 épiceries, le magasin d’outillage, la pharmacie.

Initialement, il n’y avait pas de frais de rachat, et il était échangé par les trois grandes banques de l’île, cependant, depuis l’introduction d’une taxe de 5% sur les rachats pour encourager la recirculation locale, la monnaie est remboursée directement à 95%. Dollars de Salt Spring. Les frais d’administration de 5% sont utilisés pour couvrir les coûts administratifs et encourager les entreprises à dépenser l’argent localement.

L’introduction de la taxe de 5% a toutefois été incompris par certains commerçants qui s’étaient habitués au ratio de 1: 1; Cependant, l’inconvénient d’un tel système est que l’argent sort trop vite de la circulation, lorsque les entreprises faisaient leur caisse le soir, le Salt Spring dollar sortait de la circulation pour être échangé en dollar. Au lieu de cela, l’argent local devrait être utilisé pour remplacer l’achat de biens et de services locaux, ce qui permettrait à l’argent de circuler localement. Ce n’est malheureusement pas arrivé. Certains considèrent les frais comme un coût d’affaires, tandis que d’autres entreprises ont cessé d’accepter la monnaie, se plaignant qu’il était plus élevé que les 2% à 3% qu’ils paient pour les cartes de crédit et qu’il est trop incommode d’acheter eux-mêmes.

Selon Mr Gallant, si le 5% avaient été mis dès le départ et qu’une éducation avaient été faite avec les commerces, cela auraient sûrement été pris différemment.

Lorsqu’on parle de monnaie locale une première fois à quelqu’un la question concernant la sécurité est celle qui revient le plus souvent. Le Salt Spring Dollar n’y échappe pas et a mis en place plusieurs sécurités sur ses billets, même si au dire de Mr. Gallant, c’est seulement pour répondre aux besoins psychologiques des gens, mais il n’y a aucun intérêt à falsifier une monnaie locale. Avec plus de 10 années en fonction, il n’y a eu aucun cas de fraude. On peut donc retrouver un filigrane ainsi qu’un numéro de série sur chacun des billets. Autant de sécurité amène un coût supplémentaire à la fabrication des billets, c’est un choix que chaque monnaie locale se doit de faire. Bien que Salt Spring Dollars soit imprimé sur du papier de haute qualité pour une impression de monnaie traditionnelle, l’introduction et l’acceptation des nouvelles factures de polymère en font un produit durable et à moindre coût. Cependant, un avantage du papier est la possibilité d’imprimer localement, augmentant ainsi l’autonomie.

Durant un temps les Salt Spring dollars étaient disponibles à d’un guichet automatique situé dans le hall de l’Island Savings Credit Union, qui fonctionnait légalement comme un distributeur automatique de point de vente. Cela a eu un certain succès, mais les changements dans les normes de sécurité les ont forcés à mettre la machine hors service. L’organisation espère la remettre en service en 2018. Une caractéristique unique a permis aux clients de choisir parmi une liste d’organisations communautaires pour recevoir un don de 5% en monnaie local.

Actuellement : Une monnaie de substitution

salt spring dollarAprès 15 ans d’existence, le Salt Spring Dollar a généré environ 150 000 $ qui ont été redistribué dans la communauté, été utilisé pour le local, les frais divers. Un gros montant 150 000 $, mais qu’il faut répartir sur 10 ans et beaucoup de travail bénévole. Il n’y a plus que 3 commerces qui l’acceptent actuellement. Le Salt Spring Dollar à un site internet où l’on peut acheter de la monnaie locale. où des gens de l’international, des numismates,  et d’autres intéressés par les monnaies locales, peuvent acheter des Salt Spring dollars. Actuellement c’est environ 1000 $ par mois qui sont échangés dans les commerces.

L’existence du Salt Spring Dollar actuellement n’est pas celui d’une monnaie très vivante et l’article ne va pas dans un autre sens. Cependant, Mr Gallant pense aux directions qu’ils pourraient prendre afin de devenir vraiment effectif. Il y a bien sûr l’appel technologique en devenant une monnaie électronique. Sa seconde idée est aussi de devenir un organisme de crédit mutuel afin d’aider en premier lieu ce qui nous est nécessaire, la nourriture ; les fermiers. Que le Salt Spring Dollars soit une monnaie utilisée afin de s’emprunter de l’argent.

Futur

salt spring dollarMalgré les défis liés aux devises, M. Gallant est optimiste quant à l’avenir de Dollars Salt Spring, et voit une voie pour développer une monnaie locale modèle. Il étudie actuellement des systèmes pour ajouter un composant numérique avec de nombreuses fonctionnalités bancaires en ligne que les clients et les entreprises connaissent, tels que les transferts en ligne, la facturation en ligne, les transactions par téléphone intelligent et les formulaires de transfert de papier. Ils explorent également les idées de crédit mutuel, soutenues par la nourriture locale et d’autres biens et services locaux. Un tel système, s’il était mis en place, aurait besoin de cesser le rachat du dollar canadien, mais pourrait théoriquement avoir une valeur beaucoup plus grande que ce qui était traditionnellement possible. Le fait de disposer d’un système de monnaie locale opérationnel depuis 17 ans devrait rendre l’adoption d’un tel système plus probable qu’un groupe partant de zéro.

Un groupe de transition existe sur l’île, mais n’a aucune relation avec l’organisme de monnaie locale. Est-ce que l’existence de cette monnaie pourrait se valoriser par l’implication plus grande de citoyens afin de trouver un but à celle-ci ? Comme nous l’avons vu au départ, cette monnaie a été proposé telle quelle par un petit groupe, comment faire pour qu’un grand groupe l’utilise si ce n’est de les incorporer dans la création de celle-ci ?

Des pistes pour le futur du Salt Spring dollar : monnaie électronique, crédit mutuel, Aller vers les besoins primaires, la nourriture, offrir du crédit aux fermiers ?


Also published on Medium.

2 Comments

  1. Sur ce point précis, « la valeur de la ML » , les avis divergent ! Perso, je me range du côté de ceux qui estiment que la monnaie n’a de valeur qu’au moment d’une transaction entre deux humains. A ce moment précis, la valeur est fixée d”un commun accord par les deux parties, relativement au bien ou service proposé. En dehors d’un tel échange, on ne peut pas dire que la monnaie puisse conserver une valeur quelconque puisqu’elle n’est en réalité qu’un outil technique permettant/facilitant une transaction, et non l’objet d”une transaction elle-même, à l’image des coquillages ou fèves de cacao qui étaient utilisés jadis comme monnaie d’échange. Il faut bien comprendre qu’une monnaie, quelle qu’elle soit, n”a comme unique rôle que celui de faciliter les échanges de biens et services au sein d’un groupe d’individus ayant choisi de l’utiliser, rien n’empêchant un autre groupe d’en utiliser une autre. Aujourd’hui le terme « monnaie » est malheureusement ancré dans nos esprits comme synonyme de « richesse », on se pense riche quand on en possède beaucoup, mais, par exemple, le jour où il n’y a plus rien à manger va-t-on se mettre à manger de la monnaie ? Non bien sûr, et c”est à ce moment que l”on se rendra compte qu”elle n”a aucune réelle valeur à nos yeux Faites vos choix, dans ce monde rien ne va plus M.G. write custom essays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *