South Side Hackerspace: Chicago

south side hackerspace chicagoC’est en visitant la bibliothèque centrale de Chicago que nous avons appris l’existence d’un lieu qui pourrait nous intéresser ; le South Side Hackerspace Chicago. Il y avait au deuxième étage de la bibliothèque un lieu, un makerspace, qui était dédié à l’apprentissage des imprimantes 3D. On en rencontrer d’ailleurs plusieurs durant le voyage et quelques-uns encore plus surprenant. Les bibliothèques comme lieu de l’apprentissage collectif multimédia, mais ce sera là le sujet d’un prochain article.

south side hackerspace chicago

Des imprimantes 3D

Interpellés à la dernière minute, car nous devions prendre la route selon notre horaire, les membres du South Side Hackerspace Chicago ont gentiment accepté de nous recevoir et de faire visiter leur espace. Un peu excentré du centre du Chicago comme son nom l’indique, le hackerspace se trouve dans un ancien bâtiment commercial où se trouvent d’autres organismes comme lui. C’était la même chose que pour la bibliothèque d’outils d’Ottawa.

south side hackerspace chicago

Une carte d’un monde à découvrir…

C’est un organisme à but non lucratif selon ses statuts, mais pourrait très bien être une coopérative, l’espace étant pour les membres seulement. Un organisme à 100 % autonome au niveau de son budget qui arrive à financer lieu quasiment qu’avec les cotisations.

Tous les membres ont accès au lieu par leur clé personnelle, mais il y a deux catégories de membres ; membre de base et membre votant. Tout le monde peut être être membre votant, c’est-à-dire participer à la vie démocratique de l’organisme, il suffit de payer le montant pour l’être, qui est de 65 $ par mois et qui donne accès à un casier et un accès 24 h au local, ainsi que le droit de vote. Ce sera le deuxième organisme avec un makerspace que nous rencontrons et les deux donneront un accès total au lieu aux membres qui paye pour. Une confiance semble donnée à toute personne devenant membre.

south side hackerspace chicago

L’atelier de bois

Les SSH Chicago est un peu plus orienté nouvelle technologie, on prend par exemple le fait qu’ils aient 4 imprimantes 3D qu’ils ont récupérées et réparés, mais il y a aussi un atelier de bois complet auquel se mélange une partie de métal.

south side hackerspace chicago

L’atelier de bois avec un accès sur l’extérieur

Une particularité qu’a le SSH est qu’il a une rencontre hebdomadaire de prises de décisions, mais aussi un évènement 2 vendredis par moi afin de se réunir tout simplement pour jouer à des jeux, regarder un film ou faire une activité de groupe. C’est un exercice intéressant qui semble donner un esprit de groupe aux membres et leur permettre de mieux se connaître afin de mieux travailler ensemble.

 

Et voici la vidéo de notre rencontre avec Chris Agocs, membre du South side hackerspace Chicago, vous pourrez en apprendre plus sur cet organisme!

Ottawa Tool Library

ottawa tool libraryC’est par notre hôte de couchsurfing à Ottawa, que nous avons entendu parler du premier projet que nous allions rencontrer. Pas encore préparé, mais déjà le projet en tête, c’est ainsi que nous allions en direction du Makerspace North à Ottawa. Dans cet espace que nous découvrirons très grand, une partie était louée par la Ottawa Tool Library.

ottawa tool libraryUne bibliothèque d’outils est un lieu où l’on peut louer comme le nom l’indique, des outils. Fonctionnement comme une bibliothèque traditionnel, le principe est de pouvoir devenir membre de l’organisme et ainsi d’avoir accès gratuitement après inscription à tous les outils disponibles. On a pu le voir avec la bibliothèque d’outils de Toronto, le but d’un tel organisme est multiple ; tant qu’une lutte contre la surconsommation, mais aussi une vocation sociale très forte afin de permettre à tout un chacun d’avoir accès à une gamme complète d’outils afin de faire par sois-même.

ottawa tool libraryLors de notre arrivée, nous avons été accueillis par les membres volontaires de la bibliothèque, notamment par Dr Phil qui nous a fait faire un d’ensemble de la Ottawa Tool Library. Créé en 2014, OTL a maintenant plus de 700 membres pour environ 2 000 outils à louer. Depuis les 2 ans d’existence, c’est plus de 6 500 emprunts qui ont été faits.

ottawa tool libraryPour pouvoir être membre de la Ottawa Tool Library, il faut compter 60 $ par année à titre individuel. Cela permet d’avoir accès à l’ensemble des outils proposés par la bibliothèque. Lorsqu’on parle de bibliothèque d’outils il ne faut cependant par s’arrêter à simplement des outils conventionnels comme un marteau, une perceuse ou une scie. La force d’un projet comme celui-ci est de collectiviser le bien commun et d’acquérir des objets moins usités, mais aussi plus dispendieux. Donc outre un planeur ou une dégauchisseuse afin d’avoir des planches parfaites pour une table, il est également disponible de louer du matériel de cuisine, de couture ou bien même d’activités de plein air.

ottawa tool library
Si vous êtes plusieurs à la maison à vouloir utiliser la bibliothèque, il y a un prix « familial » pour 90 $ permettant à deux personnes de s’inscrire. Bien que les projets comme celui-ci soient issus d’initiatives citoyennes et pensés pour les citoyens, il n’empêche pas qu’ils puissent répondre également à un besoin pour des organismes à moindre budget ou bien qui décide d’encourager ce genre d’initiative par souci environnemental. Il est possible pour un OBNL d’être membre de la Ottawa Tool Library pour 200 $ par année.

Le financement est toujours une problématique pour ce genre d’initiative et c’est souvent par l’implication des membres et l’ingéniosité de ceux-ci que c’est possible de faire fonctionner ces organismes. Toutes les heures d’ouverture de la bibliothèque sont assurées par ses membres. Faire des heures de volontariats par mois permet d’avoir un accès privilégié afin de louer des outils. Lorsque des outils sont brisés ou que du matériel est récupéré et qu’il n’est possible d’en avoir usage, le métal est récupéré et collecté afin d’être revendu lorsqu’il y en a assez. Cela permet d’avoir un petit revenu.

Commencée comme une bibliothèque d’outils, la OTL agrandit son champ d’action en organisant des activités de Repair-café et depuis peu par un workshop en son sein.

Adresse:
Makerspace North (MSN), 250 City Centre, Bay #216 ,Ottawa, ON K1R 1C7
613-868-0178
info@ottawatoollibrary.com

Horaires:
Lundi de 18h à 21h
Mercredi de 18h à 21h
Samedi de 10h à 13h

The Works; le musée de l’expérience

Grâce à un heureux hasard, lors de notre visite à la Toronto Tool Library, nous avons rencontré deux américaines, elles venaient de Minneapolis et venaient chercher des informations ici à Toronto. C’est en discutant avec elles que nous nous sommes rendus compte que notre passage à Minneapolis ne pourrait pas se faire sans passer l’endroit où elles travaillaient: The Works. Un organisme à but non lucratif qui se dédie à faire découvrir aux enfants les différents phénomènes de la science par le biais de l’expérience. Ce n’est pas courant que l’on voit ça, de plus, elle venait à Toronto pour prendre de l’information afin de développer un makerspace à l’intérieur de celui-ci !

C’est ainsi que nous avons finalement mis Minneapolis sur notre route alors que nous n’en étions pas sûrs et c’est surement notre ville préférée pour le moment ! Le passage au Works et la gentillesse de Frances Knaeble, la personne que nous avons rencontrée et qui nous a servi de guide lors de notre passage au Works n’a que pu aider cette impression !

The Works se trouve au 9740 Grand Ave. S. Bloomington, MN 55420, au sud de Minneapolis ; c’est un grand bâtiment de 3 étages qui abrite cet espace d’apprentissage ! Le Works existe depuis quelques années, mais seulement depuis 2 ans à cet endroit, toujours à la recherche d’un lieu plus grand, il semble que celui-ci soit leur maison pour un bon moment.

Le rez de-chaussée vous accueille avec une construction géante en Kynex, un grand huit avec une dizaine de parcours possibles qui peut subjuguer des heures et des heures ! Heureusement Frances est venue nous chercher, car nous serions surement encore en train de regarder les billes se déplacer dans cette construction géante ! Vous avez par la suite tout l’espace qui est dédié aux expositions ; on parle d’exposition, mais c’est en fait de minis ateliers qui permettent aux enfants d’expérimenter tout en s’amusant. Le sous-sol est quant à lui occupé par deux salles de classe qui permettent de donner des ateliers thématiques aux classes qui viennent, et il s’y trouve également la salle de repas afin de manger le midi. Le premier étage quant à lui est occupé en partie par les bureaux, mais aussi pour le moment par deux grandes salles à peine occupées qui seront aménagées pour être le fameux futur makerspace.

The Works est un espace accueillant des classes et des familles, mais aussi des camps d’été et des activités thématiques. L’ouverture à un atelier se veut aussi être une possibilité de réunir une population un peu plus diversifiée et peut-être des gens plus âgés pourront venir partager leur savoir avec les plus jeunes générations.

C’est certainement un organisme qui mérite d’avoir des jumeaux. Si vous êtes de passage à Minneapolis et que vous avez dépassé l’âge cible, on vous conseille fortement tout de même d’aller les voir, cela peut donner de bonnes idées et aussi expérimenter comme des enfants!

Voici une vidéo de 16min avec Frances Knaeble, développeur de projets à The Works, notamment celui de makerspace, qui répond à nos questions.

Découverte de la Toronto Tool Library

toronto tool library horizon transitionMercredi soir, fin avril, nous voici arrivé dans les locaux vivant de la Toronto Tool Library sur Danforth avenue. Il y a une dizaine de personnes présentent; volontaires, membres ou futur membre chinant l’information sur l’organisme. Ce n’est que plus tard dans la soirée que nous apprendrons que le sous-sol est tout aussi vivant avec son atelier de menuiserie! toronto tool library horizon transition

Nous avions rendez-vous avec Ryan Dyment, le directeur de la Toronto Tool Library, mais nous avons été accueillis par Lawrence Alvarez, qui, nous apprendrons plus tard, est le président de l’organisme ainsi que de l’Institute for Ressource Based Economy, l’organisme qui donna naissance à la bibliothèque d’outils. Nous avons fait un premier tour avec Lawrence de l’ensemble du local; la bibliothèque, l’atelier de menuiserie et le local de réparation.

toronto tool library horizon transitionPar la suite nous avons rejoints Ryan avec Lawrence dans un restaurant en face, il était en discussion avec des visiteurs de Minneapolis qui voulaient avoir de l’information pour mettre en place un Makerspace. Une rencontre fortuite dont nous avons tiré profit en allant les voir, mais cela sera pour une prochaine vidéo 😉

Présent à Toronto depuis maintenant près de 4 ans, la Toronto Tool Library, c’est plus de 2 000 membres de l’organisme qui peuvent avoir accès à un de 25 000 outils de la bibliothèque. Il y a maintenant 4 locaux à travers de Toronto et peut-être d’autres suivront selon les besoins. Lorsque nous nous y sommes rendus, un local venait d’ouvrir une semaine auparavant et il était déjà plein d’outils à louer et plus de 25 volontaires avaient été formés afin de travailler dans le local.toronto tool library horizon transition

Les bibliothèques d’outils font partie de la nouvelle économie social et collaborative. Celle de Toronto est née suite à la réflexion du groupe d’amis qui faisait partie de l’organisme IRBE qu’ils avaient fondés. C’était un groupement d’amis environnementalistes et activistes qui ont vu par le biais de mettre en place une bibliothèque d’outils, une possibilité de lutter à échelle local contre l’accumulation individuel d’un nombre d’object incommensurable.

toronto tool library horizon transitionAvec le temps le projet s’est développer et offre également maintenant un atelier de menuiserie, une découpeuse laser et des imprimantes 3D. Il y a également tout un programme fait pour les jeunes et les faire venir découvrir.

La TTL organise un symposium des bibliothèques d’outils le 9 juin, si vous souhaitez en savoir plus où vous y inscrire pour savoir comment monter votre projet, voici la page: 2nd annual lending library symposium

Voici aussi le lien vers la page Facebook de la Toronto Tool Library, n’hésitez pas à allez les voir et partager l’information.

Nous n’en dirons pas plus et vous laissons découvrir le tout via la première vidéo que nous avons fait avec l’interview de Ryan Dyment. (les sous-titres arrivent bientôt)