Aménager un camion, poser le contre-plaqué – article photos!

Cela nous a pris quelques jours, mais nous la pose, du contre-plaqué a avancé. C’est après coup que l’on peut se poser si c’était la meilleure solution, mais la pose complète nous permettra d’avoir un habitat chaleureux, même s’il est dur de faire coller le bois exactement à la structure en métal. La plupart des choses ont pour l’instant été dîtes dans les articles précédents, alors voilà un article qui va laisser plus de place aux photos.

Aménagement du Camion (l’escargot): suite du contre-plaqué

escargot horizon transition

La porte d’entrée principale de la maison escargot est en en place!

La pose du contre-plaqué n’est pas toujours sans difficulté, il faut compter avec les différentes courbes que peut compter une van comme celle-ci.

escargot horizon transition

Un coin arrière du camion, beaucoup de courbes!

Bien que nous ayons strié les plaques, ce n’est pas toujours facile d’obtenir la courbe voulue ou d’être juste dans le vissage de la tôle. Les morceaux faisant l’encadrement du Savana ne sont pas pleins en permanence et parfois lors de la coupe on peut se tromper et la plaque cachant l’arrière on visse dans le vide.  Le travail avançant, il est tout de même gratifiant de voir à la fin de la journée que nous avons finalement avancé malgré tous les jurons prononcés! 😉

Des photos valant mille mots, c’est une pléthore de mots que nous vous présentons. Environ 3-4 jours de travail à notre modeste rythme. Il est étonnant de voir comment il est facile de combler de grands espaces rapidement, alors que les recoins minimes sont les plus difficiles. Beaucoup de courbe indigeste aux travailleurs du dimanche que nous sommes.

La pose du contre-plaqué est finie dans son aspect grossier, il restera de petites parties que nous pourrons combler au fur et à mesure. Le remplissage près des fenêtres reste encore un mystère pour nous, car il est difficile d’approche, comment de plus l’utiliserons nous? En bois ou en tissu? On a maximisé ce que nous pouvions faire et qui permet de continuer pour permettre aux questions présentes d’être répondues dans la continuité du projet où l’impératif sera leur réponse.