Toilette à compost

When starting a project like this, considering the amount of fuel that we would consume, it makes the word “transition” fade a bit. However, through lots of reading and thinking about life in a truck, we gradually got the idea that, besides fuel, our way of life was greener than the one in an apartment. We will be able to produce enough electricity for our needs. The hardest thing to imagine, when one is sedentary, living in the city, is that we will no longer live “with water”.

toilette sèche camion compost

A seat…

With the population concentration in the boroughs, a health issue arose. While in the countryside, on can do one’s needs in a corner without producing an enormous amount, the boroughs quickly found themselves with exceeding amounts of excrement. Do you know where the word cul-de-sac (which means dead end street in French) comes from? It was an open-air toilet. Do you know why hats and boots have become a dress code in major cities? The boilers, which contained the deeds of the night, were thrown out of the windows. Therefore, in the cities, excrements was very present. Sewages were later installed.

toilette sèche camion compost

A toilet!

The sewer was a solution to the sanitary problems caused by excrements. Where a small amount of caca can follow a normal decomposition cycle and become compost, a bigger concentration can become poison and a soil contaminant. What is now called the sewerage, or “tout-à-égout” and “tout-à-l’eau” (both French expressions) is this modern phenomenon where we put a variety of things “in the water”. The food that you eat will eventually go there, with the medicines and the chemicals that we ingest. Many also use the toilet as a garbage can that makes everything disappear. The result being that our water is contaminated and needs to be chemically treated and decontaminated.

toilette sèche camion

A simple bucket will do the trick!

Dry toilets are a solution to this problem. You go in a bucket, where you mix brown with a dry product, such as sawdust, limestone, dirt, a mixture, to name a few. Then magic happens! Once your container is full, you simply put it in a compost bin and you let nature work. In a few months, you will have fertilizer for your plants, or mix it with soil and put it back in the ground. If the mixture is well done, there should be no smell. When you go to the toilet, there is a nauseating oder that intensify because it is in the water and ferments. Poop that was never in water, and is dry doesn’t smell. The only thing you need is to have the right amount for the mixture.

Having a dry toilet in the city is not the easiest. Everything is already installed to be connected to the sewers and not everybody has access to composters. The city legislations are not helping either, mostly being non –permissive. In short, it is not easy to use this system. In the communal garden where we were members, there was previously a dry toilet that had to be removed as a result of a neighbor’s complaint, stating that “it could have been dangerous for children who might fall in” … Since then, instead, a beautiful chemical toilet was installed, full of an obscure liquid. Also, we have to call a company to empty it, whereas before, it was simply going back to the earth ….

toilette sèche camion compost

To the left: sawdust; to the right: the toilet

That’s why we made our own portable dry toilet, which will be placed in the truck! So yes, it’s not a necessity: you can always go to public places. Except we thought that, if we were forced to sleep in the city, it could always be practical. Either on the road or in the middle of nature, or if there is a storm, we will always be organized. This small piece of furniture is simple. When closed, it can be used as a bench. Once opened, it has a space to store sawdust and another compartment where a bucket is ready to welcome our gifts! We can go to the toilet, we can cover it with sawdust, and we can shut it close. Once full, we will find a place to make compost. We will no longer participate (or at least participate less) in the sewer system. We will have a smaller ecological footprint and we are very happy about it!

Escargomotisation: création des meubles

Créer, penser, faire les meubles que nous utiliserons tous les jours, qui seront notre quotidien, bien penser ce dont nous avons besoin ; pas la tâche la plus facile. Suite à l’achat de l’escargot, nous avons beaucoup regardé ce qui pouvait se faire pour les différentes installations, mais chose un peu cocasse, il semble que le modèle de camion que nous aménageons ne se fait pas tant que ça, où alors c’est avec un toit rehausser. Puis souvent, nous avons vu des installations qui font en sorte que le lit monopolise beaucoup de la place intérieure. C’est quelque chose que nous voulions éviter. Il faut que cela puisse être fonctionnel en journée. De plus, nous ne voyons pas la vie à 100 % à l’intérieur, ce sera un moyen de locomotion et de vie, mais aussi un entre deux destinations où nous pourrions être poser ailleurs.

Avec toutes ces considérations nous avions déjà plus au moins déterminer la place des meubles en faisant les structures, maintenant celle-ci faite, ainsi que l’installation des mûrs et plancher en place, il faut s’attaquer au résultat final. Jusqu’à présent, avoir la structure ne figeait en rien les possibilités, en commençant les meubles, c’est maintenant que nous entamons l’arrivée sur le long processus que nous avons mené, bientôt le style final va se montrer. 

Un peu comme le début du projet, nous avons une idée générale de ce que nous voulons, mais les détails se règlent au fur et à mesure, et ils se régleront. 

C’est deux meubles que nous avons à faire ; le meuble qui servira de bureau et a rangé nos affaires d’artisanats, jeux, livres, etc., et le meuble « garde-manger » où se trouvera le frigo et toute la nourriture. 

Le garde-manger

meuble camion

L’arrière du garde-manger, qui sera contre le mur

Ce meuble va se trouver derrière le siège conducteur, en face de la porte sur le côté. L’idée est qu’il contienne le frigo et tout le nécessaire pour manger et cuisiner. Nous souhaitons pouvoir continuer à manger au maximum comme à la maison, l’espace cuisine est donc important pour nous, il faut un maximum d’espace. 

meuble camion

Le devant du garde-manger

Comme réfrigérateur, nous avons finalement opté pour une glacière électrique, car les petits frigos 12v coûtent excessivement cher, même usagés, puis les petits frigos de maisons, plus abordables, nous videraient la batterie simplement à son démarrage. Nous achèterons/trouverons les produits au fur et à mesure, donc tout compte fait nous n’avons pas besoin d’un espace immense au frais, juste pour le minimum, et les au cas où. La glacière électrique à l’avantage d’être compacte, transportable au cas où et peut même garder au chaud si besoin il y a ! Étant donné le poids que pourrait avoir celui-ci plein, il va de soi qu’il doit se trouver le plus proche possible du sol. 

Une chose importante qu’il faut penser lorsque l’on part dans un voyage comme celui-ci, c’est l’eau ! L’hydratation, on ne peut s’en passer et on ne trouve pas forcément de l’eau tout le temps. Il faut donc pouvoir avoir de bonnes réserves. Elle sera dans le bas du meuble avec le frigo. On aimerait trouver un système de pompe pour ne pas avoir à mettre son verre part terre pour se servir, on avisera par la suite.

Dans la teinture finale!

dans la teinture finale

Penser que dans le meuble, il ne faut pas que les choses puissent tomber, on est dans un camion, bien que l’escargot aille lentement, ça va bouger. On a donc fait un tiroir pour mettre nos pots de vrac où ceux-ci sont contenus pour éviter que le tout puisse se fracasser.

Le meuble se trouve à être à l’extrémité du lit, nous aimerions également pouvoir nous servir du côté du meuble afin de servir de rangement facilement accessible pour du stock.

 

 

Le bureau ; le meuble de travail

Ce meuble-là au niveau de sa confection est un peu plus compliqué, car il doit répondre à plusieurs besoins ! Il servira de meuble où seront les ordinateurs et où on pourra travailler. Ce sera également la table intérieure quand nous en aurons besoin, mais c’est aussi un rangement général pour toutes nos affaires d’artisanats, livres, souvenirs, etc. Ce meuble est en face du lit, mais il a également deux côtés, l’un donnant sur la porte arrière et l’autre sur la porte du côté, qui doivent être fonctionnels. La table devrait également pour être présente si le lit est en place. La partie arrière du meuble sera du simple rangement qui sera accessible facilement aussi la porte ouverte, tandis que l’autre côté sera aménagé pour être le coin-cuisine. Notre gazinière sera imbriquée sur une des portes de côté, de cette façon en ouvrant la porte nous pourrons cuisiner dehors. Ainsi, si on peut aménager le côté du meuble pour que l’on puisse tout avoir en tendant le bras ce sera génial.

 

Des défis

Nous avons utilisés du bois de palettes pour les structure et les bases, le reste aura été du contre-plaqué de 3/8 pouces. Les deux meubles auront été un défi non pensé, car ayant fait la structure on pourrait s’imaginer que le plus dur est fait pour qu’ils s’imbriquent bien dans le camion, mais c’est sans compter sur toutes les courbures qu’il peut y avoir. Il a fallu alors bien calculer les différentes tailles d’étagères que cela aille bien dans le fond pour qu’il n’y ait pas d’affaires qui tombent. J’aurais pensé que cela allait être plus facile à faire, mas nous avons finalement réussi à franchir cette étape. Nous y reviendrons plus spécifiquement avec l’aménagement, mais voici les premières photos.