Horizon Transition

Avez-vous remarqué que depuis ces dernières années, des projets de transition se multiplient de plus en plus dans nos sociétés occidentales?  N’avez-vous pas observé l’apparition de potagers, de plateforme d’outils de réparation de vélo en libre-service, de nouveaux espaces de travail collaboratifs dans certaines villes ?

Peut-être faites-vous partie de l’un de ces nombreux projets collectifs ou avez-vous des amis ou connaissances qui sont engagés dans cette dynamique collective.  Il est très probable aussi que dans vos réseaux sociaux vous voyez apparaître  de plus en plus d’articles portant sur ce sujet et que ceux-ci se partagent de plus en plus.

Et que dire de certains films documentaires comme Demain qui ont été ovationnés et médiatisés au très grand public?
Tout ce grand mouvement est selon nous, essentiel et important à développer et à consolider. Néanmoins, toutes ces initiatives citoyennes qui s’engagent à peu près dans toutes les villes et les villages de l’Occident, ne sont encore qu’une minorité, certaines fragiles face au géant de la mondialisation. Les grands médias et la plupart des discours nous rabâchent quotidiennement que l’industrie humaine aggrave la santé de notre terre et pourtant le pouvoir économique de grandes multinationales reste toujours l’enjeu le plus important.

Les liens entre les projets sont vitaux et la connaissance des communautés mis en ensemble peut permettre à vous et à d’autres d’entre nous de s’inscrire dans ce mouvement.

 

Les objectifs que nous allons réalisé:

Réalisation de capsules documentaires et d’articles reportages

Envie d’en connaitre davantage? Par le biais de notre site internet, nous ferons connaitre des projets alternatifs que  nous aurons découverts au gré des rencontres ou par une recherche précise. La recherche sur Internet ne donne pas toutes les réponses; en allant voir directement sur place nous pourrons connaitre de nouvelles manières de faire et les partager.

Vous pouvez déjà voir les premières vidéos sur la chaîne youtube:

  1. d’une bibliothèque d’outils à Toronto,
  2. d’un musée d’expérience pour enfants à Minnepolis
  3. d’un makerspace à Chicago

 

Créer une ressource d’information et d’exemple pour la création de projets

Besoin d’indications et de références? Au fur et à mesure que nous découvrirons des projets, nous allons organiser l’information afin de constituer une ressource pour un citoyen qui voudrait s’initier ou s’inscrire dans un nouveau projet. (les étapes, les bons coups, les défis, etc.) Aucun environnement n’est identique à un autre, mais il y a toujours des similarités. Pouvoir s’en inspirer peut aider dans les démarches.

 

Faire réfléchir sur le penser local et global

Si à notre échelle locale on réinventait ensemble un global contrôlable? Ce sont nos actions individuelles qui permettent le changement: voilà l’un des principes fondamentaux du mouvement de transition. Le global, c’est facile, c’est la mondialisation, c’est ce mouvement de masse que l’on ne peut pas arrêter… et pourtant. S’investir dans son quartier, sa communauté, c’est l’habiter, c’est s’ancrer. S’investir dans un projet, c’est impliquer aussi un changement de soi-même.

 

Comprendre la place du militantisme et de la critique

Selon vous, quelle est la différence entre un militant et un citoyen engagé dans un projet? Le documentaire Demain a eu un succès considérable en montrant l’image du citoyen. En contrepartie, nous remarquons que les documentaires militants ont souvent moins de succès à grande échelle. L’un et l’autre nous semblent nécessaires, mais l’image de lutte semble amoindrie et questionnée. Nous souhaitons comprendre comment est perçu maintenant le militantisme par les acteurs des projets que nous rencontrerons, mais aussi par les personnes non engagées. Est-il encore important de parler de conscientisation politique et de cohérence dans nos actions quotidiennes?

 

Réfléchir sur le terme consommer et ce qu’il implique dans nos actes quotidiens

Qu’est-ce qu’être un consommateur? Selon nous, la consommation ne s’arrête pas à la fonction nourricière ou de loisirs. Nous y réfléchissons aussi en termes de temps, de relations, de choix. La société actuelle nous pousse à toujours aller plus vite et rendre obsolète la lenteur, ce qui fait que nos choix de consommation ne sont pas toujours cohérents avec nos convictions. C’est sûrement plus qu’un mot; est-ce aujourd’hui une définition de l’Homme moderne? Il fait de moins en moins, il achète et il exige des résultats. Nous souhaitons nous questionner à ce sujet!